Plat/accompagnement, Recettes

Gnocchis de chayotte

La chayotte, une fois cuite, c’est un peu comme la pomme de terre. J’avais donc envie de changer des traditionnels gnocchis, en remplaçant la pomme de terre, par la chayotte. Le résultat est étonnant : une texture fondante. A vous de tester !

C’est aussi l’occasion pour moi de participer au « défi pâtes » lancé par recettes.dehttp://recettes.de/defi-patesDSC_0538

4 belles chayottes
50g de farine de sigle
80g de farine de blé T55
1 œuf
80g de ricotta
60g de parmesan râpé
1 cuillère à soupe de romarin frais ciselé
1 cuillère à café de cumin
3 pincées de piment doux
1 cuillère à café rase de gomasio (mélange de sésame et sel marin)

  1. Laver, éplucher et couper les chayottes. Les mettre à cuire dans de l’eau bouillante. Une fois que la fourchette les transperce facilement (comme les pommes de terres), les retirer du feu et égoutter.
  2. Couper les chayottes en petits morceaux et les mixer. Ajouter hors du mixer la ricotta, l’œuf et le parmesan. Ajouter les épices et aromates (cumin, romarin, piment doux, gomasio).
  3. Laisser reposer 15 minutes. A l’aide de deux cuillères à soupe, tenter de former des quenelles. Ou juste en faisant glisser de la pâte de votre cuillère à soupe directement dans l’eau salée frémissante. Laisser cuire dans l’eau salée les gnocchis et les égoutter un par un dès qu’ils remontent à la surface.
  4. Assaisonner avec de l’huile d’olive, du parmesan, une pincée de piment doux, de coriandre séchée (ou fraîche) et de gomasio. Comme sur la photo, vous pouvez aussi ajouter un peu de jambon fumé et des pousses de haricot mungo.

Astuce : ajouter de la farine si votre pâte à gnocchis vous semble trop molle… cela peut varier en fonction de la taille de vos chayottes et de leur maturité. Il suffit de faire quelques tests quand l’eau frémit pour évaluer si votre pâte à gnocchis a la bonne consistance.

You Might Also Like

Pas de commentaire

Leave a Reply