Plat/accompagnement, Recettes, Sans Gluten, etc.

Tagliatelles vertes et polpettone

Vive les saveurs italiennes ! Et quand on pense à l’Italie forcément, on pense aux pastas 😉
Mon meilleur souvenir de pâtes, je le dois à l’Italie. Je suis allée à Florence l’an dernier et je n’ai pu résister à leurs délicieuses tagliatelles à la truffe blanche. Juste l’extase ! …… Quel est votre meilleur souvenir de pasta?….. (oui, j’avoue, je suis curieuse et en plus ça peut me donner des idées de recettes! Pour répondre, il suffit de me laisser un petit commentaire en bas de cette recette)

N’ayant pas de truffes dans mon placard et ayant ce soir des invités allergiques au gluten, j’ai bien cru que mon voyage en Italie culinaire allait s’arrêter là pour ce soir… Mais la cuisine, c’est aussi de l’invention, de la curiosité et du détournement !

Pourquoi ne pas transformer des courgettes en pasta ? Non, je ne suis pas devenue magicienne, bien que chez moi, à Blois, il y ait la maison de la magie ! Ce numéro de transformisme, je le dois à mon économe…

J’ai trouvé que c’était une belle idée pour ma première participation au défi recettes.decourgette
A vous de juger ! Et sortez vos économes 😉

 
Pour 6 personnes

Pour les tagliatelles vertes
2 Courgettes
1 gousse de vanille
3 cuillère à soupe d’huile d’olive
sel et poivre

1. Laver les courgettes à l’eau et à l’aide d’un épluche légumes, former des bandes sur la longueur de la courgette. Veiller à garder sur un des rebords un peu de vert de la peau de la courgette.
2. Pour la vinaigrette à la vanille, il vous suffit de gratter l’intérieur d’une gousse de vanille pour récupérer les graines (petits points noirs). Plonger ces graines dans votre huile d’olive salée et poivrée. Arroser les tagliatelles de courgettes et savourer!

Astuce: la vinaigrette est très simple (pas de vinaigre ou de moutarde) pour bien faire ressortir le subtil goût de la vanille. Si vous aimez, vous pouvez ajouter quelques graines de sésame.

Ces tagliatelles vertes peuvent être présentée en entrée, mais aussi en accompagnement.  Pour continuer notre voyage en Italie, je vous propose une spécialité que l’on rencontre rarement dans les restos italiens. Il faut aller en Italie pour la goûter… ou savoir la préparer! Le polpettone, il en existe plein de sortes: à la viande veau, aux tomates séchées, à l’œuf, à la sauge…  Par la suite, vous pourrez facilement inventer votre propre recettes selon vos préférences ou en fonction de ce qu’il reste dans votre frigo!

Pour le polpettone (ou pain de viande, spécialité italienne)
500g de blancs de poulets fermiers
500g de ricotta
10 à 12 tranches de jambon de parme
50g de parmesan râpé
2 jaunes d’œufs
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
5cl de vin blanc sec; 1 fleur de noix de muscade (ou noix de muscade râpée)

1. Couper en petits morceaux le poulet et la fleur de noix de muscade séchée.
2. Dans un saladier, mélanger le poulet coupé, la ricotta, les jaunes d’œuf, le parmesan et assaisonner (sel/poivre)
3. Dans un moule à cake disposer les tranches de jambon en les chevauchant légèrement, dans la largeur pour pouvoir ensuite refermer la préparation.
4. Le fond et les côtés du moule à cake étant recouvert de jambon, ajouter le mélange et rabattre les bords de jambon sur la préparation. Ajouter si nécessaire une tranche de jambon sur le dessus pour ne plus voir apparaitre le mélange et l’entourer ainsi de jambon
5. Enfourner pour 35 minutes au four préchauffé à 180°C.
6. A mi-cuisson, au bout de 15 minutes, arroser le polpettone de vin blanc, laisser évaporer et couvrir de papier alu.

“Mangez en Pologne, buvez en Hongrie, dormez en Allemagne et faites l’amour en Italie.”
Proverbe polonais

Bon, pour aujourd’hui, on se contentera de manger italien 😉

 

polpettone

Le plus: sur la photo, j’ai ajouté quelques graines germées de haricot mungo. C’est toujours du plus bel effet pour épater vos convives 😉

You Might Also Like

Pas de commentaire

Leave a Reply